Image
Top
Navigation

Méditer ? Pourquoi ? Comment ? (+ Vidéo)

Le terme « pleine conscience » est souvent utilisé soit comme qualificatif pour la méditation ou pour permettre d’accéder à une dimension spirituelle de notre être en prenant appui sur les gestes du quotidien. On parle ainsi de méditation de pleine conscience ou de manger en pleine conscience ou encore de marcher en pleine conscience. Ces pratiques reposent bien souvent sur une présence à la respiration et à nos sensations corporelles dont vous pouvez faire l’expérience en suivant la vidéo de méditation guidée dont le lien se trouve à la fin de cet article.

Plus généralement, la pleine conscience fait référence à une capacité à se percevoir soi, percevoir les autres et percevoir le monde à travers nos 3 centres : physique, émotionnel et mental.

Sortir de l’emprise de nos considérations mentales

Force est de constater que nous sommes souvent accaparés par notre centre mental. Les pensées semblent tourner de façon incontrôlable dans notre tête à tel point que nous sommes parfois amenés à croire que ce que nous pensons est la réalité alors que nos pensées sont construites sur des éléments passés ou futurs qui ne sont que des représentations du monde que notre mental construit.

Notre mental n’est donc pas le principal point d’accès pour expérimenter la pleine conscience. Durant la méditation, nous pouvons cependant faire l’exercice d’observer les pensées sans les alimenter. Comment elles apparaissent, comment elles se dissolvent, quelles traces elles laissent (ou ne laissent pas)…

Observer nos sensations corporelles

L’observation des sensations corporelles est, en revanche, au cœur de la pratique méditative. La présence à notre corps nous ramène à l’instant présent qui est l’espace-temps du vivant. Au premier rang de ces sensations corporelles observées durant la méditation figure la respiration, manifestation la plus immédiatement perceptible de la vie qui s’écoule dans notre corps. L’observation de la respiration est ainsi un dénominateur commun pour la quasi-totalité des techniques de méditation.

Cultiver notre capacité à aimer

Enfin, de nombreuses techniques de méditation font également la part belle à l’observation des émotions notamment l’Amour et la Compassion. C’est le cas des méditations mettā bhāvanā dans la tradition Bouddhiste qui visent à développer la bienveillance envers toute forme de vie.

Principaux bénéfices de la méditation

En apprenant à observer le fonctionnement de notre mental, nous pouvons réduire significativement notre niveau de stress et d’anxiété. Bien souvent, la peur que nous éprouvons dans nos vies d’occidentaux privilégiés n’a d’autres fondements que les considérations mentales par lesquelles nous nous laissons envahir.

Sur le plan physique, la méditation permet de se reconnecter à son corps ce qui renforce le système immunitaire et réduit considérablement les problèmes liés à une mauvaise posture (notamment les problèmes de dos dont une grande majorité de nos concitoyens souffrent).

Enfin, la méditation permet d’accéder à une conscience de l’interrelation de toutes choses et de percevoir le Tout auquel chacun d’entre nous est indissociablement lié.

Voici donc une première vidéo de méditation guidée, j’aurai grand plaisir à en faire d’autres. N’hésitez pas à me faire part de votre expérience en commentaire.

Bonne pratique.